Mandat

image4

Le mandat de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR)


  • Planifier, organiser, diriger, contrôler et mettre en œuvre les activités relatives à la gestion des plans de mesures d’urgence des villes partenaires de la RISIVR. 


  • Être responsable de l’évaluation des risques des villes.


  • Voir à s’assurer de la mise à jour des plans de sécurité civile et des bottins des ressources.


  • S’assurer de la mise en œuvre des mesures nécessaires lors du déclenchement des mesures d’urgence. 


  • S’assurer des processus de formation en Sécurité civile mis en place pour les villes.


  • Participer aux exercices liés à la sécurité civile.


  • S’occuper de tout le volet éducation du public portant sur la sécurité civile.

Quoi faire en situation d'urgence?

image5

Chaleur accablante ou extrême

 Il fait chaud!


 La chaleur accablante se caractérise par une température de 30 °C ou plus et un indice humidex (effet combiné de la température et du taux d’humidité) qui atteint ou dépasse 40. La définition de chaleur extrême varie selon les régions. En moyenne, la température doit se situer entre 31 et 33 °C le jour et entre 16 et  20 °C la nuit pendant 3 journées consécutives.


La chaleur accablante ou extrême peut provoquer de la sécheresse et entraîner des incendies de forêt. Elle présente également un risque pour la santé des citoyens, en particulier pour les personnes vulnérables.


Quelques conseils de prévention


Pour diminuer les risques lors d’un épisode de chaleur accablante ou extrême, évitez les excès de chaleur qui mettent le corps à l’épreuve et peuvent avoir des répercussions sur la santé. Voici quelques recommandations :


  •  Portez des vêtements légers;
  •  Abritez-vous sous un parasol, à l'extérieur, ou portez un chapeau à large rebord et bien aéré;
  • Utilisez un écran solaire pour vous protéger des rayons ultraviolets;
  • Réduisez vos efforts physiques, particulièrement au milieu de la journée, quand il fait le plus chaud;
  • Buvez beaucoup d'eau (six à huit verres par jour pour un adulte); 
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées;
  • Passez au moins deux heures par jour dans un endroit climatisé ou frais (bibliothèques, centres commerciaux, etc.);
  • Prenez au moins une douche ou un bain frais par jour ou rafraîchissez votre peau plusieurs fois par jour avec une serviette mouillée;
  • Fermez les rideaux et les stores pour maintenir la fraîcheur dans votre maison;
  • Ouvrez toutes les fenêtres le soir venu s'il fait plus frais à l'extérieur;
  • Servez-vous de la climatisation pour faire baisser la température plus rapidement dans votre demeure.


Par ailleurs, en période de chaleur accablante, l’état de santé des bébés et des enfants peut se détériorer rapidement. Informez-vous sur les précautions à prendre pour protéger les bébés et les enfants des effets d'une telle chaleur. Assurez-vous de ne jamais laisser un enfant ou un bébé seul dans une voiture ou une pièce mal aérée, même quelques minutes.


Vous pouvez offrir de l’aide à vos proches, surtout s'ils habitent seuls, sont en perte d’autonomie ou sont vulnérables à la chaleur.


Vos animaux de compagnie peuvent aussi souffrir de la chaleur. Évitez de les laisser au soleil et donnez-leur de l’eau pour qu’ils puissent s’hydrater et ne les laissez jamais dans une voiture même lorsque les fenêtres sont baissées.


Dans les situations extrêmes de chaleur accablante, certaines municipalités peuvent déployer leur protocole de mesure d’urgence et ainsi offrir à leurs résidents l’accessibilité prolongée à certains bâtiments municipaux climatisés ou à des installations de rafraîchissements tels que les piscines et les jeux d’eau. 

Consultez le site internet de votre municipalité pour plus de détails. 


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Canicule

image6

Contamination ou pénurie d'eau potable

L'eau est une ressource vitale pour l'humain. Sa qualité et sa disponibilité sont des enjeux prioritaires qui justifient une vigilance constante et le respect de normes. Diverses circonstances peuvent entraîner une contamination de l'eau potable ou provoquer une pénurie, par exemple :


  • un bris d'aqueduc majeur;
  • une canicule de longue durée;
  • une défaillance majeure d'un équipement de la chaîne de traitement ou de  distribution;
  • une panne de courant prolongée;
  • un déversement de produits chimiques dans le plan d'eau qui sert de prise  d'eau brute pour la production d'eau potable; et
  • la présence de bactéries dans l'eau distribuée.


Suivez les consignes des autorités et les règles de sécurité en cas de contamination ou de pénurie d'eau potable.


Lorsque la situation l'exige, les autorités diffusent des consignes. Pour assurer votre sécurité et celle de vos proches, respectez-les. Informez-vous auprès de la municipalité ou consultez les médias de la région. Renseignez-vous auprès de votre municipalité sur la qualité de l'eau. Gardez dans votre trousse d'urgence à la maison des bouteilles d'eau potable. Prévoyez au minimum 2 litres d'eau potable par personne par jour et ayez des réserves pour au moins 3 jours. Dans certaines situations, votre municipalité organisera la distribution de bouteilles d'eau potable, ou d'eau potable ou non potable par l'intermédiaire, par exemple, de camions-citernes.  Soyez attentif aux instructions données quant au mode de distribution et quant à l'usage de cette eau.


Agissez lors d'une contamination de l'eau potable.


Respectez les avis d'ébullition ou de non-consommation de l'eau publiés par les responsables des réseaux d'aqueduc municipaux et non municipaux. En présence d'un avis d'ébullition, suivez les recommandations suivantes :


Faites bouillir l'eau du robinet au moins une minute à gros bouillons afin de détruire tous les micro-organismes susceptibles de s'y trouver. Utilisez cette eau bouillie pour :


  • boire et préparer des breuvages;
  • préparer les biberons et les aliments pour bébés;
  • apprêter les aliments;
  • laver les fruits et les légumes mangés crus;
  • fabriquer des glaçons; et
  • se brosser les dents et se rincer la bouche.


Vous pouvez utiliser l'eau du robinet non bouillie pour les soins d'hygiène et autres usages domestiques.


En présence d'un avis de non-consommation de l'eau, utilisez seulement de l'eau embouteillée pour boire, préparer les repas ou vous brosser les dents. L'eau du robinet peut généralement être utilisée pour des usages domestiques, comme le lavage du linge ou de la vaisselle, et pour l'hygiène personnelle, à moins d'avis contraire des autorités.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Contamination ou pénurie d'eau potable 

image7

Les inondations

Les inondations peuvent se produire en toute saison. Elles surviennent habituellement à la fonte des neiges et lors de fortes pluies. Vous pouvez en limiter les dégâts et les inconvénients en accomplissant certains gestes. 


En cas d’alerte d’inondation 


  • Rangez en hauteur ou montez à l’étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée; 


  • Bouchez le drain au sous-sol pour réduire les apports d’eau que le tuyau de drain pourrait amener;


  • Fermez le gaz et l’électricité. Si l’eau a commencé à monter, assurez-vous d’avoir les pieds sur une surface sèche et utilisez un bâton de bois pour couper le courant;


  • Suivez l’évolution de la situation et les avertissements d’inondation à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes de sécurité transmises; Installez des sacs de sable et des membranes devant chaque entrée et ouverture (porte, garage, margelle) lorsque la mesure est conseillée par la municipalité;


  • À l’extérieur, fixez tout objet encombrant qui pourrait être emporté par l’eau et représenter un danger pour autrui.


Pendant l’inondation 


  • Quittez votre domicile si le niveau d’eau vous y oblige ou si les autorités vous le demandent;


  • Emportez votre trousse d’urgence, des vêtements chauds et, s’il pleut, des imperméables; 


  • Si vous utilisez un véhicule, conduisez prudemment et n’hésitez pas à l’abandonner si le moteur cale; 


  •  Prévenez les autorités municipales du lieu où vous joindre si vous n’allez pas dans un centre d’hébergement de la municipalité; 


  • Écoutez la radio ou les médias locaux et/ou suivez les services d’urgences ou les actualités locales sur les réseaux sociaux  afin d’obtenir les dernières nouvelles sur la situation.


Après une inondation


  • Continuez à faire preuve de prudence; 


  • Tenez-vous informé des dernières consignes des autorités. Écoutez la radio ou les médias locaux et/ou suivez les services d’urgences ou les actualités locales sur les réseaux sociaux;  


  • Ne regagnez pas votre domicile avant d’être avisé qu’il n’y a plus aucun danger; 


  • Communiquez avec votre assureur afin de lui décrire ce qui vient de se produire. Expliquez-lui l’étendue des dommages matériels et envoyez-lui des photos ou des vidéos, au besoin;


  • Soyez prudent lorsque vous entreprenez le nettoyage après une inondation, notamment en portant des vêtements de protection. 


Conseils pratiques


Certains dommages d’eau peuvent être évités ou limités par un clapet antirefoulement. Un clapet antirefoulement est un dispositif qui empêche les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol. Le clapet se ferme automatiquement lorsque les eaux d’égout refoulent. Renseignez-vous auprès d’un spécialiste. 


À l’automne, nettoyez les gouttières, les drains et enlevez les feuilles qui pourraient s’y trouver. Si la bouche d’égout refoule, communiquez avec votre municipalité.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Inondation

image8

Les pannes de courant

Pas rares, les pannes de courant!


Au Québec, les intempéries causent souvent des pannes de courant. Lorsque ces pannes perdurent, certains risques pour la santé et la sécurité des personnes augmentent, comme les risques d'incendie, d'asphyxie au monoxyde de carbone ou d'intoxication alimentaire. Vous pouvez, par certains gestes, limiter les dangers lors d'une panne de courant.


Soyez prêt!


Ayez sous la main une trousse d'urgence. Si votre santé ou celle d'un proche dépend d'un appareil fonctionnant à l'électricité, ayez à votre disposition une source d'énergie de secours ou convenez avec des membres de votre famille ou des amis de l'endroit où vous pourriez être hébergé en cas de panne de courant.


Vérifiez votre système de chauffage


Voici des conseils de prévention à cet effet :


  • Faites inspecter et nettoyer par un technicien qualifié votre système de chauffage une fois par an;


  • Si vous vous procurez un système de chauffage d'appoint, assurez-vous qu'il réponde aux normes de sécurité et que son installation soit faite conformément aux instructions du fabricant et selon les règles en vigueur; et


  • Procurez-vous un avertisseur de monoxyde de carbone si vous prévoyez utiliser un  appareil de chauffage à combustion (chaufferette au gaz, foyer au bois, etc.).


En attendant .....


Suivez les consignes suivantes :


  • Évitez d'ouvrir trop souvent la porte du réfrigérateur et du congélateur afin que les aliments se conservent plus longtemps;


  • Triez les aliments en votre possession en cas de panne de courant prolongée;


  • N'utilisez pas à l'intérieur un appareil de cuisson conçu pour l'extérieur (barbecue au propane, gril de type hibachi, etc.);


  • Baissez les thermostats au minimum pour empêcher une surcharge lorsque le courant sera rétabli;


  • Gardez une lampe branchée pour savoir quand le courant sera rétabli;


  • Tirez la chasse d'eau et ouvrez les robinets en laissant couler un peu d'eau à quelques reprises au cours d'une journée pour empêcher que les tuyaux gèlent, sauf en cas d'avis contraire de la municipalité; et


  • Respectez rigoureusement le mode d'emploi de votre système de chauffage d'appoint.


Attention!  


Si vous demeurez dans votre résidence lors d'une panne de courant en hiver, soyez attentif aux symptômes d'hypothermie. Inutile de prendre des risques : quittez votre domicile dès que vous sentez que votre sécurité est compromise.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Panne de courant


image9

Les tempêtes hivernales et les grands froids

 Ah l'hiver! 


En hiver, les phénomènes météorologiques peuvent surprendre par leur intensité ou leur durée. Chutes de neige abondantes ou pluie verglaçante pendant plusieurs jours, blizzards épais ou refroidissements éoliens extrêmes présentent des risques pour les personnes et les biens et peuvent causer l'interruption de services ou d'activités essentiels pour les collectivités.


Vous pouvez limiter les dangers lors d'une tempête hivernale en accomplissant certains gestes.


  • Vérifiez l'état de votre système de chauffage et de votre toiture;


  • Prévoyez des réserves de combustible;


  • Installez un avertisseur de monoxyde de carbone si vous utilisez un appareil de chauffage à   combustion;


  • Faites ramoner votre cheminée;


  • Coupez les branches mortes des arbres situés sur votre terrain;


  • Fixez les objets pouvant être emportés par le vent;


  • Assurez-vous que votre demeure est bien isolée; et


  • Protégez du gel les tuyaux ou conduites d'eau exposés.


Soyez prêt!


Si une tempête hivernale ou de grands froids sont annoncés :


  • Assurez-vous d'avoir suffisamment d'eau et de nourriture, de même que suffisamment de combustible;


  • Ayez à votre disposition une quantité suffisante de médicaments d'ordonnance;


  • Tenez compte des alertes des services météorologiques dans la planification de vos activités; et


  • Déneigez ou faites déneiger la toiture de votre demeure au besoin.


Et soyez prudent!


Appliquez certaines règles de sécurité :


  • Évitez tout déplacement superflu et reportez les rendez-vous non essentiels;


  • Appelez les personnes vulnérables de votre entourage pour vous assurer de leur bien-être;


  • Utilisez le chauffage au bois avec précaution et en maintenant une surveillance constante du foyer;


  • Assurez-vous que la sortie de la cheminée n'est pas obstruée par une accumulation de neige;


  • Communiquez avec votre municipalité pour signaler toute situation nécessitant l'intervention des services municipaux (bris d'aqueduc, présence de branches sur la chaussée, etc.); et


  • Consultez les médias pour connaître les consignes des autorités et être informé des interruptions de service ou des services exceptionnels mis à votre disposition.


Source et référence pour plus d'information :  Urgence Québec – Tempête hivernale

image10

Les tornades

Rares au Québec? 


Les tornades représentent un phénomène météorologique destructeur, puisqu'elles concentrent d'énormes quantités d'énergie dans un espace restreint. Elles peuvent déraciner des arbres, renverser des voitures et détruire des constructions. Elles se déplacent à grande vitesse et peuvent changer de trajectoire de façon brusque.


Certains signes peuvent trahir l'apparition d'une tornade. Les voici :


  • un ciel très sombre teinté de vert ou de jaune;


  • de fréquents éclairs et coups de tonnerre;


  • une pluie torrentielle;


  • de la grêle;


  • un grondement ou un sifflement; et


  • un nuage ressemblant à un entonnoir à la base d'un nuage orageux.


Agissez prudemment lors d'une tornade


  • N'approchez jamais d'une tornade;


  • Pensez au contraire à vous en éloigner ou à vous en protéger. En cas de tornade annoncée, suivez les consignes des autorités.


À l'intérieur d'un bâtiment


Pour vous protéger à l'intérieur d'un bâtiment dont la structure est solide, procédez comme suit :


  • Débranchez tous les appareils électriques;


  • Gardez votre trousse d'urgence à portée de main;


  • Réfugiez-vous de préférence au sous-sol ou au rez-de-chaussée, dans la pièce la plus au centre du bâtiment, ou encore dans un corridor;


  • Abritez-vous sous un meuble lourd;


  • Tenez-vous loin des fenêtres pour éviter d'être blessé par des éclats de verre;


  • Éloignez-vous des portes et des murs extérieurs;


  • N'utilisez pas les ascenseurs; et


  • Attendez le retour au calme avant d'aller à l'extérieur.


À l'extérieur d'un bâtiment


Suivez les conseils suivants si vous êtes à l'extérieur et n'êtes pas en mesure de vous éloigner de la tornade ni de vous réfugier à l'intérieur d'un bâtiment sûr :


  • Placez-vous à bonne distance des arbres, des poteaux de téléphone et des lignes électriques;


  • Réfugiez-vous dans un fossé ou dans un repli de terrain, en vous couchant face contre terre et en vous protégeant la tête avec les mains, ou abritez-vous sous  un ouvrage solide, par exemple un pont;


  • Protégez-vous des objets qui peuvent être projetés par le vent; et


  • Soyez prêt à vous déplacer en cas d'inondation soudaine.


Gare aux faux abris


Certains lieux sont à éviter lors d'une tornade parce qu'ils ne constituent pas des abris adéquats :


  • les voitures;


  • les maisons mobiles; et


  • les bâtiments ayant un toit immense, comme les gymnases, les églises ou les granges, car ce toit est susceptible de s'effondrer.


Si vous vous trouvez dans l'un de ces endroits, quittez vite les lieux et cherchez un abri sûr.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Tornade

image11

Les tremblements de terre

 La terre tremble! 


Un tremblement de terre de forte intensité peut occasionner des glissements de terrain, des inondations, des incendies et des pannes de courant.


Vous pouvez par certains gestes limiter les dangers liés à un tremblement de terre.


Voici ce que vous pouvez faire pour assurer votre sécurité :


  • Établissez un plan familial de sécurité;


  • Ayez toujours à portée de main une trousse d'urgence;


  • Déterminez les endroits sécuritaires où vous pourrez rapidement vous abriter;


  • Fixez solidement les meubles tels que les étagères et les bibliothèques ainsi que les objets accrochés au mur;


  • Évitez  de placer des objets lourds en haut d'une étagère ou au-dessus de la tête d'un lit;


  • Conservez les produits chimiques et inflammables loin de toute source de chaleur et dans un endroit où leur déversement serait moins risqué; et


  • Placez des tapis antidérapants sous les appareils électroniques et sous les petits appareils ménagers ou fixez-les avec du ruban auto-agrippant  (p. ex. : bande velcro).


Respectez les règles de sécurité qui s'appliquent lorsque la terre tremble.


Vous pouvez assurer votre protection lors d'un tremblement de terre.


Si vous êtes dans une maison ou un immeuble :


  • Demeurez à l'intérieur;


  • Abritez-vous sous un meuble lourd (table, bureau, lit);


  • Agrippez-vous au meuble sous lequel vous vous êtes réfugié afin de rester bien couvert;


  • Couvrez votre tête et votre torse afin de vous protéger des objets qui pourraient tomber lors du tremblement de terre;


  • Accroupissez-vous le long d'un mur si vous ne pouvez pas vous abriter sous un meuble lourd ou si vous êtes dans un couloir; et


  • Éloignez-vous des fenêtres et des portes.


Si vous êtes en fauteuil roulant, verrouillez-en les roues et protégez votre cou et votre tête.


Si vous êtes dans un ascenseur, appuyez sur les boutons de chaque étage et sortez de l'ascenseur dès que vous le pourrez.


Si vous êtes à l'extérieur :


  • Demeurez à l'extérieur; et


  • Réfugiez-vous dans un endroit dégagé, à l'écart des immeubles et loin de la foule si vous êtes dans un lieu achalandé.


Si vous êtes au volant d'un véhicule :


  • Garez-vous dans un endroit sécuritaire, à l'écart des immeubles, des ponts et des viaducs, en vous assurant de ne pas bloquer la route;


  • Demeurez à l'intérieur de votre véhicule;


  • Écoutez la radio pour connaître les consignes des autorités; et


  • Si des fils électriques sont tombés sur votre voiture, ne sortez pas de votre véhicule et attendez que l'on vous porte secours.


Si vous êtes dans un autobus, demeurez assis jusqu'à ce qu'il s'arrête. Réfugiez-vous ensuite dans un endroit protégé. Si c'est impossible, restez assis, penchez-vous vers l'avant et protégez votre tête avec vos bras.


Lorsque survient un tremblement de terre, consultez les médias de votre région pour connaître l’état de la situation et les mesures à prendre.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Tremblement de terre

image12

Les vents violents

 Il vente, il vente!


Des vents violents sont souvent observés au Québec. On parle de vents violents :


  • lorsque les vents soufflent à 60 km/h ou plus pendant au moins 1 heure; et


  • lorsque surviennent des rafales de 90 km/h ou plus.


Prenez vos précautions


Coupez et ramassez les branches d'arbre mortes et abattez les arbres morts sur votre terrain, tout en vous assurant de respecter les règlements municipaux.


Renseignez-vous sur les conditions météorologiques afin de savoir si des avertissements de vents violents sont en vigueur dans votre région ou dans le secteur où vous comptez vous rendre. Tenez compte de ces avertissements dans la planification de vos activités.


Soyez prêt!


Quelques conseils à suivre lorsque les services météorologiques annoncent des vents violents :


  • À  l'extérieur de votre demeure, attachez tout ce qui peut partir au vent pour prévenir les situations dangereuses et les blessures; et


  • Reportez les déplacements non essentiels ou, si vous devez impérativement vous déplacer,      visitez le site Internet Québec 511 Info      Transports ou composez le 511 pour vérifier l'état des routes.


Agissez prudemment lors de vents extrêmement violents


En cas de vents extrêmement violents ou à l'occasion d'un phénomène météorologique exceptionnel comme une tornade :


  • À  moins de recevoir des consignes d'évacuation de la part des autorités,  réfugiez-vous dans votre résidence, au sous-sol de préférence, ou dans un bâtiment solide capable de résister à la force du vent;


  • Évacuez  à temps votre maison mobile ou tout autre abri qui pourrait être emporté par le vent;


  • Tenez-vous loin des portes et des fenêtres et tournez-leur le dos;


  • N'utilisez pas l'ascenseur d'un immeuble;


  • Si  vous ne pouvez pas vous abriter dans un bâtiment solide, réfugiez-vous dans un fossé ou dans un repli de terrain en vous couchant face contre  terre si nécessaire et en vous protégeant la tête avec les mains; et


  • Évitez de vous abriter sous un pont, un viaduc ou un passage supérieur, car les vents y sont plus intenses.


De plus, observez les conseils de prévention et les règles de sécurité si les vents violents provoquent une panne de courant, en cas d'orages violents ou en cas de tempête hivernale.


Suivez les consignes des autorités


Lorsque la situation l'exige, les autorités diffusent des consignes. Selon la nature du danger, les autorités peuvent vous demander de vous mettre à l'abri, ou au contraire d'évacuer votre domicile. Écoutez les médias de votre région pour connaître l'état de la situation et les mesures à prendre.


Source et référence pour plus d'information : Urgence Québec – Vent violent

Évacuation ou mise à l'abri

image13

Selon la gravité de la situation d'urgence, votre municipalité peut vous demander d'évacuer votre domicile ou de rester chez vous pour votre sécurité ou votre santé. Il est alors important de respecter cette consigne. Cependant, dans certaines situations, si vous sentez que votre sécurité est compromise, c'est votre gros bon sens qui guidera votre décision de quitter votre domicile ou d'y demeurer pendant le sinistre. 


Consignes de sécurité générales en cas d’évacuation 


Gestes à poser avant l’évacuation :


  • Fermer les portes et les fenêtres;  


  • Débrancher les appareils électriques et les électroménagers (cafetière, radio, téléviseur, laveuse, sécheuse, etc.); ·


  • Laisser les lumières extérieures allumées;  


  • Mettre en laisse les animaux domestiques ou dans leur cage de transport; 


  • Apporter une trousse d’urgence qui contient les principaux objets personnels (selon le temps disponible) : 


  • vêtements pour quelques jours; 
    • articles d'hygiène; médicaments et ordonnances; 
    • lait et couches pour bébés; 
    • portefeuille et cartes (assurance-maladie, cartes de crédit, permis de conduire); 
    • documents importants et principaux numéros de téléphone (contrats d'assurance); 
    • jeux pour les enfants; o couvertures et oreillers. 


Gestes à poser au moment de l’évacuation :


  • Suivre les directives transmises par les autorités; 


  • S'inscrire aux endroits indiqués; 


  • Faire connaître l'endroit où l'on peut vous joindre;  


  • Se rendre aux endroits prévus pour obtenir de l'information;  


  • Rester à l'écoute des médias. 


Gestes à éviter :


  • Ne pas perdre de temps à téléphoner; 


  • Ne pas faire de valise, sauf si le temps le permet; 


  • Ne pas retourner à votre domicile sans autorisation formelle. 


Consignes de sécurité générales en cas de mise à l’abri 


Si la consigne est de se mettre à l'abri :


  • réfugiez-vous dans le bâtiment le plus proche;  


  • faites entrer vos animaux domestiques dans votre maison, si possible; 


  • fermez les portes, les fenêtres, les volets, les stores; 


  • calfeutrez les ouvertures et les bouches d’aération à l’aide de serviettes humides, de pellicule de plastique et de ruban-cache; 


  • arrêtez les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation ainsi que l’échangeur d’air; 


  • éloignez-vous des fenêtres (le centre de la maison et le sous-sol offrent une meilleure protection); 


  • écoutez la radio ou la télévision pour obtenir de l’information;  


  • évitez de téléphoner pour ne pas encombrer le réseau, sauf pour obtenir une assistance médicale (Info-Santé 811, Centre antipoison du Québec [1 800 463‑5060], ou 911); 


  • n’allez pas chercher vos enfants à l’école ou à la garderie, car ils y sont à l’abri et en sécurité; 


  • ne vous abritez pas dans votre automobile. Utilisez-la uniquement pour vous éloigner rapidement de la source du danger;  


  • ne tentez pas de retourner à votre domicile si vous vous êtes abrité ailleurs. Dans les lieux publics (par exemple un centre commercial), votre sécurité est assurée par le personnel sur place, par la police ou par les pompiers. 


Demeurez à l’abri tant que les autorités vous le demandent et consultez les médias de votre région. 


D’autres consignes peuvent également être données, par exemple en matière de consommation d’eau ou de denrées alimentaires (en présence de contaminants), en matière de protection individuelle ou sur les premiers soins à offrir. 


Ces consignes sont importantes, prêtez-y attention!

La trousse d'urgence

image14

Préparez votre trousse d'urgence

Lors d'un désastre, il peut s'écouler plusieurs heures, voire quelques jours, avant l'arrivée des secours. Votre famille pourrait-elle survivre jusqu'à leur arrivée?


Préparez une trousse d'urgence contenant les articles essentiels qui vous permettront, à vous et à votre famille, de subsister pendant les 3 premiers jours (72 heures) d'une situation d'urgence. Ce délai de 3 jours est le temps que pourraient prendre les secours pour venir en aide aux sinistrés ou que pourraient mettre les services essentiels à se rétablir. Au moment du désastre, vous n'aurez pas le temps ou la possibilité d'acheter ou de chercher ce dont vous aurez besoin.


Trousse d'urgence pour la maison


Voici les articles que devrait contenir votre trousse d'urgence pour la maison :


  • argent comptant et monnaie;
  • articles pour l'hygiène – brosses à dents, dentifrice, serviettes, savon, papier hygiénique, sacs à ordures en plastique;
  • briquet ou  allumettes;
  • chandelles;
  • couteau de poche multifonctionnel;
  • couvertures;
  • eau potable :  2 litres par personne par jour, pour au moins 3 jours;
  • jeu de clés pour la voiture et la maison;
  • lampe de poche avec piles de rechange;
  • masques anti-poussière pour filtrer l'air contaminé;
  • nourriture non périssable :  provisions pour au moins 3 jours;
  • ouvre-boîte manuel;
  • papiers personnels importants (originaux ou photocopies) : pièces d'identité, polices d'assurance, ordonnances pour les médicaments et les lunettes, plan de sécurité familial;
  • radio à piles avec piles de rechange;
  • sifflets pour chaque membre de la famille permettant de signaler votre présence aux secouristes (idéalement le porter au cou);
  • trousse de premiers soins : bandages adhésifs, compresses de gaze stériles, ciseaux,  pince à épiler, épingles, antiseptiques et analgésiques, Épipen pour allergies.


Trousse d'urgence en cas d'évacuation


Il faudra peut-être quitter rapidement votre domicile. Bien que les responsables des centres d'évacuation et d'hébergement feront leur possible pour fournir aux sinistrés les produits essentiels, vous devriez vous munir de quelques articles personnels. Une trousse contenant ces articles devrait toujours être prête et facilement accessible. N'apportez que le strict nécessaire dans un sac à dos, un sac de sport ou même une valise à roulettes de taille raisonnable.


Voici les articles de base d'une trousse d'évacuation :


  • articles de soins personnels :
    • dentifrice et brosses à dents;
    • soie dentaire;
    • serviettes hygiéniques;
    • savon et shampoing;
    • cotons-tiges;
    • déodorant;
    • couches et essuie-tout;
    • paire de lunettes supplémentaire; et
    • lentilles cornéennes et solutions pour leur entretien;


  • vêtements :
    • ensemble de vêtements et une paire de chaussures additionnelles par personne;
    • couvertures; et
    • chandails;


  • médicaments :
    • analgésiques (acétaminophène, aspirine);
    • antiacides (contre les maux d'estomac); et
    • Épipen pour les allergies;


  • documents personnels :
    • cartes de crédit et de débit;
    • cartes d'assurance santé de tous les membres de la famille;
    • permis de conduire;
    • jeux de clés additionnels pour la maison et l'auto; et
    • photos récentes des membres de la famille au cas où ils seraient séparés.

Plan familial de sécurité

image15

Établissez un plan familial de sécurité

En plus de la trousse d’urgence pour la maison, préparez un plan familial de sécurité. Ce plan est très utile en cas de danger. 


Voici ce qu’il doit inclure :


  • les numéros de téléphone des principaux services d’urgence (service de police, service d'incendie, hôpitaux) au cas où il ne serait pas possible de joindre le 911;


  • les coordonnées des personnes à joindre en cas d’urgence (famille, amis, école, garderie, personnes-ressources, etc.), notamment celles d'une personne désignée avec laquelle les enfants doivent communiquer s’ils n’arrivent pas à joindre les membres de leur famille;


  • l'identification d'un lieu de rassemblement où tous les membres de votre famille peuvent se retrouver s’il n’est pas possible de se rendre à la maison;


  • l'identification des routes d’évacuation déterminées pour votre quartier;


  • l’inventaire de vos biens, accompagné de preuves d’achats ou de photos.


Exercez votre famille en évacuant, par exemple, votre domicile selon ce qui est prévu dans votre plan familial. Expérimentez aussi les façons de joindre les membres de votre famille et testez le bon fonctionnement de vos appareils électroniques.


Pour les en​fants :


Invitez vos enfants en âge de comprendre le plan familial de sécurité à le concevoir avec vous. Placez-le à un endroit accessible et connu de tous.


Assurez-vous que vos enfants savent ce qu'il faut faire si une urgence survient et qu’ils sont à l’école. Informez-vous auprès de la direction de l’école pour connaître les mesures prévues en cas de situation d’urgence et savoir comment l’information vous sera communiquée.