C'est dans la cuisine que ça se passe!

Au Québec, près du tiers des incendies de bâtiments résidentiels débutent dans la cuisine. Ces incendies sont majoritairement causés par des erreurs humaines, des distractions, etc.

Outre les brûlures, de lourdes pertes humaines et matérielles en découlent et plusieurs événements malheureux peuvent être évités par de simples gestes préventifs:

Cuisinez avec précaution

  • Surveillez toujours les aliments qui cuisent.
  • Utilisez une minuterie.
  • Ne chauffez jamais d’huile dans un chaudron pour faire de la friture, peu importe le type de chaudron. Utilisez une friteuse thermostatique.
  • Pour cuire les aliments, utilisez un récipient dont le diamètre est plus grand ou égal à l’élément chauffant sur la cuisinière. Un débordement de nourriture sur l’élément pourrait provoquer un incendie.
  • Ayez un couvercle à portée de main. Si ce n’est pas celui du récipient, assurez-vous qu’il peut le couvrir en totalité.

Éteindre un feu de cuisson avec de l'eau C'EST NON!

Attention aux brûlures

  • Éloignez les enfants et les animaux des appareils de cuisson lorsqu’ils sont allumés.
  • Orientez les poignées des casseroles ou des poêlons de façon à ce qu’elles ne dépassent pas de la cuisinière.
  • Utilisez les mitaines pour sortir les plats du four.
  • Posez les plats très chauds loin du bord du comptoir de cuisine ou de la cuisinière pour éviter qu’ils soient renversés accidentellement.
  • Faites attention de ne pas trébucher lors du transport des plats chauds. Évitez les carpettes et les tapis qui n’adhèrent pas bien au plancher.
  • Attention à la vapeur qui se dégage lors de la cuisson. Cette dernière pourrait vous causer de sérieuses brûlures aux bras et au visage.
  • Portez des vêtements sécuritaires. Évitez les manches longues et amples qui peuvent prendre feu ainsi que les tissus facilement inflammables.

Les vêtements, surtout synthétiques, brûlent rapidement. Si vos vêtements prennent feu, arrêtez-vous, jetez-vous par terre et roulez en vous couvrant le visage. Cette action simple et efficace permet d’étouffer le feu. Informez vos enfants et vos proches, en particulier les personnes âgées, de ce conseil.

Prudence avec les appareils suivants :

  • Réchaud à fondue;
  • Friteuse;
  • Four à micro-ondes;
  • Poêles à raclette, plaques chauffantes, gaufriers et four de comptoir.

Prudence avec les appareils suivants :

  • Fermez les appareils de cuisson lorsque vous devez quitter la cuisine ou votre domicile.
  • Ne rangez pas d’objets dans le four ni sur le dessus de la cuisinière.
  • Gardez un extincteur portatif, à portée de main, à quelques mètres de la cuisinière, par exemple à l’entrée de la cuisine, et apprenez à l’utiliser.
  • Conservez les articles en papier ou en plastique et les tissus loin des éléments chauffants.
  • Gardez des mitaines de four, en bon état, à portée de main, mais à une certaine distance des éléments chauffants.
  • Nettoyez régulièrement les appareils de cuisson et la hotte de cuisine. Une accumulation de graisse représente un danger d’incendie.

On ne le dira jamais assez, en cuisine, il est primordial de garder un œil attentif sur ce que l’on fait chauffer, particulièrement lors de l’utilisation d’huiles ou de graisses. En effet, chaque huile ou graisse a des propriétés uniques et une utilisation idéale.

Par exemple, Il est recommandé de consommer certaines huiles crues, d’autres sont idéales pour chauffer des aliments à la poêle ou au four tandis que quelques-unes seulement devraient être utilisées à haute température, pour la friture par exemple. Il est alors primordial de savoir à quelle huile on a affaire!

De l’huile qui fume...

Lorsqu’une huile atteint une température trop élevée (T° qui peut varier d’une huile à une autre), de la fumée apparaît. Cette fumée indique que la matière grasse commence à se décomposer et à se dénaturer. Il est alors recommandé de diminuer la température de l’huile. On appelle point de fumée, la température à partir de laquelle les huiles ou les graisses émettent des fumées de façon continue. Il est déconseillé de chauffer une huile jusqu’à son point de fumée. Une fois dénaturée, l’huile devra être jetée.

Danger d'inflammation des huiles en cuisine

Continuer de chauffer une huile qui fume peut augmenter la température de cette dernière suffisamment pour que des flammes apparaissent. En effet, l’huile chauffée crée un mélange gazeux susceptible de s’enflammer à tout moment sous l’effet d’une source de chaleur.

L’élément chauffant d’une cuisinière dégage une chaleur suffisante pour provoquer l’inflammation du mélange gazeux et voici ce qu'il faut retenir:

  • Il est important de lire les étiquettes et de se renseigner sur l’utilisation de chacune des huiles;
  • Seulement quelques huiles peuvent supporter de hautes températures;
  • Une huile qui fume commence à se dégrader;
  • Il est recommandé de diminuer la température d’une huile qui fume afin d’éviter l’apparition de flammes.

Quelques points de fumée critiques

Certaines huiles supportent mal l’exposition à de hautes températures. Pour faire chauffer ou sauter des aliments, il est important d’utiliser une huile qui résiste bien à la chaleur.

Voici les températures critiques approximatives de certaines matières grasses:

  • 130°   Beurre
  • 140°   Margarine
  • 175°   Végétaline
  • 210°   Huille d'olive
  • 210°   Huile de tournesol
  • 220°   Huile de Soja
  • 220°   Huile d'arachide