L'extincteur portatif

Si l’avertisseur de fumée est le moyen le plus efficace pour nous sauver la vie, l’extincteur n’est pas à dédaigner; il peut s’avérer utile dans certaines situations. Si votre extincteur portatif date d’avant 1985, vous devez vous en débarrasser et vous en procurez un nouveau. Les extincteurs portatifs ne doivent être utilisés que pour des feux naissants.

  • Rappelez-vous qu'en cas d’incendie, vous n’avez que trois minutes pour sortir avant d’être asphyxié par la fumée!
  • Achetez un extincteur portatif portant le sceau d’homologation d’un organisme reconnu comme l’ULC (Laboratoires des assureurs du Canada).
  • Choisissez un extincteur à poudre polyvalente A, B, C.
  • Un tel appareil peut éteindre des feux :
    • de matériaux inflammables comme le bois, le papier et le tissu;
    • de liquides ou de gaz inflammables comme l’huile, l’essence, les solvants, la graisse et le beurre;
    • d’appareils électriques sous tension comme le câblage, le panneau électrique et les moteurs électriques.
  • Optez pour un extincteur dont la cote minimale est de 2A 10B C. Cette cote, inscrite sur l’étiquette, indique que l’extincteur a la capacité d’éteindre :
    • un feu de 0,06 m³ (2 pi³) de papier ou de bois (2A) ou;
    • un feu de 0,9 m² (10 pi²) d’essence ou d’huile (10B) et;
    • que l’agent extincteur est non conducteur d’électricité (C).
  • Lisez les instructions du fabricant.

Il existe des extincteurs rechargeables et d’autres non, dont la durée de vie est de 12 ans. Lorsque vous faites votre achat, vérifiez la date sous l’appareil.